・MUSIQUE DE CHAMBRE・Au plus près des artistes

Chers spectateurs, chères spectatrices,

Suite aux circonstances exceptionnelles liées à la propagation du Covid-19 dans notre pays, nous sommes au regret d’annoncer la fermeture de la salle Colonne jusqu’à nouvel ordre, et l'annulation des concerts des 26 avril et 17 mai 2020.

Nous proposons aux spectateurs ayant pris des places à ces concerts le choix entre les possibilités suivantes :
1/ le report de vos billets sur la prochaine saison, sous forme d'un avoir utilisable dès ouverture de la billeterie (en juin) ;
2/ l'annulation avec remboursement de vos billets ; 
3/ l'annulation de vos billets sans remboursement si vous souhaitez ainsi soutenir le spectacle vivant à travers l'orchestre Colonne.

L’équipe administrative ne pourra vous répondre par téléphone, nous vous invitons à envoyer vos demandes par mail à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.et nous traiterons vos demandes dès que possible.


Nous vous remercions de votre compréhension et mettons tout en œuvre pour assurer nos concerts dès le retour à la normale.

L’équipe de l’orchestre Colonne.

L'incroyable histoire de l'Orchestre Colonne se retrouve dans ses archives.

Précieusement conservée dans nos armoires demeure l'intégralité des programmes de la saison des Concerts Colonne depuis la création de l'orchestre en 1873, jusqu'aux tous premiers programmes du Concert National, avant la naissance de l'Orchestre Colonne lui-même. Au fil des pages, les noms célèbrent se succèdent, compositeurs, interprètes, chefs, parfois confondus en une seule personne : Tchaïkovsky, Debussy, Mahler, Ravel, Prokofiev, Poulenc, Saint-Saëns, Eugène Ysaÿe, Joseph Joachim, Yehudi Menhuin, David Oïstrakh, Arthur Nikish...

C'est aussi l'occasion de s'étonner devant les programmes parfois pantagruéliques des concerts de l'époque, pouvant par exemple prétexter d'une pause entre deux parties de très larges extraits d'opéra de Wagner pour faire entendre rien moins que le concerto de violon de Mendelssohn - c'est qu'il n'y avait ni radio, ni télévision, ni internet...

Mais les archives, ce sont aussi des partitions anciennes, éditées avant 1900, des dessins d'époque, ou encore les feuilles comptables de l'administration très précisément tracées à la plume, utilisant les anciens termes d'avant la naissance de la loi 1901 donnant naissance aux associations : les musiciens étaient alors en Société, donc sociétaires, et dirigés par un Comité...

C'est donc désormais via une page internet que nous vous proposons un petit voyage dans les 145 ans d'archives de l'orchestre Colonne.